Histoire d’une image


 » Une deuxième approche  » ( Histoire d’une image – Chamois de la forêt)
La veille lors d’un repérage du terrain, j’étais « tombé » face à face avec ce chamois en pleine forêt. Lui et moi étions trop discret , trop camouflé ( surtout lui ! ) . C’est à quelque mètres à peine de lui que nos regards se sont croisés. Mais malheureusement sa surprise fut elle, sa peur fut elle , qu’il s’est lancée dans une cavalcade effrénée, suivi par un de ses congénères. Pas très fier de moi que de l’avoir effrayé.
J’explique à Lydie dés mon retour, mon déboire !  » Oui je m’en veux  » .. « et je n’y retournerai pas , je l’ai effrayé « 
Le lendemain matin, je décide néanmoins d’observer la prairie en lisière de cette forêt aux jumelles et tel n’est pas ma surprise. Il est la en train de paître tranquillement .
Je me lance doucement dans une approche discrète ( à bonne distance ) afin de me positionner afin de réaliser quelques images , photos et vidéos ( Pour mon futur reportage ) . 15-20min d’observation , puis il rentre tranquillement dans SA forêt.
Il rentre vers la où je l’ai vu hier matin !
Je m’interroge ! … Non je risque de l’effrayer à nouveau ! Non ! trop de risques .
Je fais demi tour … Et puis .. et puis .. j’imagine le voir entre les arbres , les branches . Retrouver son regard pour m’excuser.
Je reviens sur mes pas ! .. Je m’interroge  » Tu as 300m au moins à parcourir , entre le bruit des branches mortes, ton odeur, tes formes, tes mouvements  » .  » C’est ton défi !!  »  » relève le  » .  » Si je rate , si , si , si je rate ! non l’échec n’est pas une option, mais si je rate je ne reviendrai plus !  »
C’est centimètre par centimètre que je progresse donc , ne sachant pas si je vais le rencontrer, ni où le chercher , la forêt est vaste. Dans ce biotope son camouflage et sa technique ( Ne pas bouger ) le rend invisible.
Je progresse , faisant attention a mes pas , je m’accroupis , je surveille les formes , les bruits …. rien .. Je continue ma progression … et puis !  » Il est la !!  » très proche de moi
. Il m’a vu , je le distingue à peine , mais telle une statut de marbre , je ne bouge plus , je ne respire plus , je ne cligne même pas les yeux. J’attend !
Va t il m’autoriser ? va t il m’excuser pour hier ?
Je repère une fenêtre de viser entre les branches … je pose le trépied et commence à filmer pour immortaliser cet instant , puis quelques photos , nos regards se croisent . Il me sourit , et puis après 15min , tranquillement rentre plus profondément dans la forêt .
Il m’a excusé d’un regard (Vidéo à voir dans le prochain court métrage )  » Défi relevé  »  » Excuses acceptées  » , je suis comblé. Mais je me pose toujours la question de  » Et si je l’avais effrayé  » ( Je crois que je m’en voudrai encore ! )
Je n’oublierai jamais cet instant et les jours suivants je ne suis plus retourné à cette endroit ( Je laisse la nature effacer mes empreintes ). Une prochaine fois peut être , surement , ou pas , suivant mon instinct . Ou tout du moins pour le faire partager à Lydie ( je filmerai peut être la biche et le chamois 😉 )
Gil Gautier Photographie 📷🎥
Publicités

~ par GilGPhotographie sur mai 10, 2019.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :